AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 Hijirikawa Masato

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Seigneur




MessageSujet: Hijirikawa Masato
Ven 13 Jan - 1:47
Voir le profil de l'utilisateur



 HIJIRIKAWA Masato

 
Âge: 20 ans
Sexe: masculin
Date de naissance: 20 juin
Profession: Chef du clan Hijirikawa et grand prêtre de Yume
Pouvoir: Un renard à neuf queues qui utilise la magie noire. Cette magie le rend fou et sa contrepartie est une malédiction qui l'atteint depuis sa naissance.
Feat.: Mikazuki Munechika (Masato) + Kogitsunemaru (Yomei) - Tôken Ranbu.
 

 
 
Caractère
Physique
Masato est un jeune homme à la personnalité assez complexe. Si à l'origine il était un petit garçon insouciant et rêveur, cela ne lui a pas empêché d'avoir des réflexions mûres et matures. Très seul, il a su développer une certaine débrouillardise, mais au contraire n'a jamais pu développer de relations sociales à proprement dites. Alors, si même seul il est capable d'être très impliqué, sérieux et avide de savoirs et connaissances, avec les autres il reste assez distant et peut-être même immature lorsque cela ne va pas comme il le désire.
Complexe, oui, sous certains angles. Mais il est facilement discernable quant à ses attitudes. L'on devine rapidement ce qu'il ressent, même si son visage n'affiche aucune émotion apparente, c'est comme s'il transmettait toutes ses émotions au travers de signaux invisibles.
Il faut souligner aussi le fait que Masato a deux personnalités bien distinctes même si elles sont très fusionnelles. La première comprend celle de Masato en lui-même, homme droit et censé qui a toujours tourné la solitude en avantages.
L'autre personnalité est celle du renard à neuf queues, l'un des créateurs de la famille qui se réincarne à chaque nouvel héritier. Ce renard est tout de même vieux et aigri, il a ses habitudes et ne supporte pas l'approche des hommes. Un yôkai certes très cultivé, au savoir florissant et enrichi par le temps, qui apprécie les arts et la littérature et qui bien entendu apprécie tout autant les bonnes choses de la vie. Néanmoins, contrairement à Masato, il n'a aucune envie de se mêler aux gens et préfère largement la solitude. Ce qui les conduit souvent à des désaccords impressionnants, mêlant les questionnements personnels et psychologiques aux défouloirs physiques.

Si l'un comme l'autre peuvent paraître impressionnants, surtout dans ces moments exceptionnels, l'un comme l'autre sont tout aussi sensibles. Toute parole, même s'ils refusent de l'admettre, les atteint toujours personnellement. Ils ne sont pas vraiment cruels et sont souvent touchés par la cause humaine, mais paradoxalement ils ne veulent pas l'accepter et font comme s'ils détestaient les hommes. Déçus par la plupart d'entre eux, ils gardent à l'esprit qu'ils peuvent être trahis à tout moment, ce qui fait que leur confiance est également difficile à gagner.
Les deux peuvent être très orgueilleux et refuser de se plier de part cette fierté. Ils sont aussi conscient de leurs atouts et surtout de leur prestance, ce qui fait que parfois, ils n'hésitent pas à mettre un peu plus de pression dans leur regard ou dans leur posture pour intimider. Lunatiques, il arrive parfois que leur caractère change du tout au tout dans la seconde. Comme ils réagissent ainsi que des enfants vis-à-vis des gens, leur comportement peuvent dévier brusquement sans explications, et souvent en fonction de leur ressenti face à une action ou des paroles, qu'elles plaisent ou non.
Même s'ils paraissent tous deux assez sûrs d'eux et imposants parfois, ils restent tout de même craintifs et préfèrent la solitude aux foules. Ce qui peut souvent les rendre agressifs ou tout simplement méfiants. Pourtant, malgré tous ces défauts, ils sont très protecteurs et quand ils aiment autant en amour qu'en amitié, c'est pour l'éternité.

 

 
Taille : 1m76
Poids: 68kg
Cheveux: Bleus/ blancs
Yeux: Bleu cyan/ Rouge
Autre(s) :
Masato est un jeune homme dans la fleur de l'âge qui a énormément d'atouts et qui le sait. Ce qui le caractérise surtout c'est la teinte de sa pilosité, qui, loin d'étonner tout le monde, paraît tout de même comme surréaliste. Un noir aux reflets bleutés, si bleus que ses cheveux semblent faire disparaître le noir au profit du bleu. Si en temps normal ses yeux sont d'un bleu profond, lorsque la nuit apparaît ou même lorsqu'il use de ses pouvoirs, ils arborent une teinte turquoise si luminescente que c'en est presque irréel. C'est ainsi que la première chose que l'on voit dans l'obscurité, sont ses iris. Ce qui le rend d'autant plus effrayant.
Sa peau blanche accentue son apparence fantomatique. Parfois l'on croirait volontiers qu'il vient d'un autre monde, et on s'attacherait facilement au fait qu'il est yôkai. Mais bien entendu, personne n'en connaît le secret. Si son allure est très gracieuse et ses traits fins, ils ne manquent pas de masculinité ni même de virilité. Son corps en est l'exemple-même, ayant subi une éducation militaire stricte auprès des Kazama.
Il faut savoir également que Masato détient un renard en lui, lequel a vécu des millénaires et est le créateur de la famille Hijirikawa. Ce renard se réincarne à chaque nouvel héritier. Mais son physique diffère largement de celui de son hôte, préférant donc de longs cheveux d'une blancheur immaculée au-dessus desquels trônent deux oreilles de renard toutes aussi blanches. Ses canines et ses ongles sont plus prononcés, sont regard est plus bridé et sur son front et son nez sont peintes les marques de son appartenance aux yôkai sacrés. Sa peau reste blanche, et ses iris sont constamment bercés dans le bleu turquoise, lui conférant un regard de glace qui n'a pas son pareil. Lorsqu'il ne le cache pas, neuf queues trônent derrière lui fièrement, chacune marquant cent années de son existence.
Néanmoins, une troisième apparence peut parfois voir le jour lorsqu'il s'agit de renard. Un goupil d'une taille assez impressionnante (son garrot allant à la taille), au large crâne et au pelage blanc comme neige assez épais. Toujours orné de ses neufs queues mais d'une masse plus charnue et massive. C'est l'apparence d'un vrai renard mais au maquillage et à la taille pouvant le distinguer des renards communs. Sous cette forme, Masato peut communiquer tout de même au travers de l'esprit.

Accessoires ou armes: le magatama Yasakani no Magatama, qui se trouve à l'intérieur de lui-même et qui est la cause de sa malédiction. Cependant il est la preuve de sa bienveillance et de sa faculté d'apprendre.


 
 
 
Histoire

Il était une fois. Ainsi commence toute légende qui se respecte.
Mais quelle valeur accorder à une légende? N'est-elle que l'imagination des hommes, ou est-elle fondée sur de faits réels? Cela, malheureusement, nous ne le saurons jamais. Une chose est sûre, c'est que l'histoire présente commence elle aussi par une légende. Une terrible légende.

Dans un petit village, tout au nord du pays, vivait une famille entière qui cultivait et chassait pour sa propre survie. Les mois étaient rudes car le sol était recouvert de neige la moitié de l'année. Heureusement, cette petite famille avait réussi à apprivoiser son environnement et à se développer, assez pour aider son voisinage lorsque celui-ci traversait parfois une crise. En échange de quoi, ils étaient souvent vénérés et avaient droit à la construction de bâtiments en leur honneur. Mais cette famille ne semblait pas plus attachée à ces rites auxquels les hommes accordaient de l'importance. La seule chose qu'elle souhaitait, c'était rester tranquille et discrète, loin du regard de tous.
Ce village vénérait déjà depuis leur création la déesse Amaterasu, la déesse du soleil. Elle était pour lui un gage de sécurité, de plénitude, et de respect envers les dieux. Alors que les villages environnants les vénéraient, eux, ces hommes et femmes vénéraient à leur tour le soleil pour ses bienfaits quotidiens.
Il faut également savoir que le chef du village avait reçu un cadeau d'elle. Trois précieux trésors qui garantissaient la suprématie sur toutes les terres régies par Amaterasu. L'épée Kusanagi no Tsurugi, le miroir Yata no Kagami et le magatama Yasakani no Magatama. Pourquoi les leur offrit-elle? Car cette famille, si discrète et respectueuse n'était autre que la messagère de la déesse : une famille de renards.
Avec le temps et après plusieurs conflits, la famille finit par choisir le camp des hommes et à attribuer les objets au couronnement du chef des humains. Les hommes s'en firent des alliés, les aidèrent et se firent aider. Mais au fil du temps, ils oublièrent tout de leur origine, et cette famille fut réduite à l'état de simple famille noble.
Même si au départ cette famille était indignée par cet oubli, elle profita ensuite pour dissimuler ses origines et ses pouvoirs, cacher son identité. Les renards, messagers d'Amaterasu, étaient déjà réduits à l'état de reliques et de croyances. Cette famille fut connue par la suite sous le nom de Hijirikawa.


C'est en tout cas la légende que l'on raconte souvent aux héritiers des Hijirikawa. Ils ont le devoir de connaître leurs origines et de les cacher, de protéger les reliques ancestrales de la déesse et de légitimer l'Empereur à chacun de leur couronnement. C'est au travers d'eux que ce dernier peut gouverner, et seulement avec leur accord.
Masato est l'aîné des triplés Hijirikawa, lesquels comprennent également Makoto et Masahito le cadet. Tous trois nés en 1651, de leur mère Masako et de leur père Gentôka, dans la capitale du pays, apprirent cette légende comme tout bons héritiers qu'ils étaient. Après tout, il était dans leur devoir de connaître l'origine de cette famille mystérieuse qu'un jour ils dirigeraient. Mais ce que l'on ajouta à leurs connaissances, furent leur propre rôle dans cette histoire, et bien entendu la légende qui entourait les renards. Car ce que les livres ne disent pas, c'est bien que les renards messagers des dieux existent, ni comment ils vivent au sein de cette famille.
Même si la vie de Masako et Gentôka fut largement troublée par les conflits familiaux, leur fuite amoureuse leur permirent d'élever les triplés à l'insu de tous, et dans de bonnes conditions. Les trois furent choyés et grandirent avec toute l'insouciance qu'ils pouvaient avoir, un père et une mère au-dessus d'eux pour les protéger.
Bien évidemment, ceci ne dura pas. Masako tomba gravement malade, et Gentôka n'eut d'autre choix que de confier les enfants au clan. Même si la charge était moins lourde, cela ne permit pas la guérison de la renarde, qui succomba à la maladie quelques semaines plus tard. Dévasté, Gentôka ne put retourner au clan sans les regards accusateurs de ceux qui souhaitaient sa déchéance. Son frère, Masamuko, profita de ce moment de confusion pour prendre en main les rênes du clan en prétextant le jeune âge des héritiers, et fit mine de sauver son frère en le nommant représentant de la famille à la cour. Bien entendu, ce ne fut que pour l'éloigner un peu plus de la famille.


Sous ces complots et ces soudoiements, Masato grandit les premières années de sa vie avec son frère et sa sœur. Néanmoins, à leur retour dans le clan, ils furent rapidement séparés et éduqués à part les uns des autres. C'est ainsi que des années de solitude et d'inconnu s'imposèrent à eux, et ils se retrouvèrent bien vite ignorés et ignorant de ce qu'il se passait.
L'éducation du jeune héritier se basait principalement sur les classiques, les poèmes et la littératures. Sur la musique et l'art d'écrire... sur la politique et les voix divines. Un quotidien lourd en apprentissage qui le gardait coincé entre les quatre murs de sa demeure, et où Masamuko se gardait bien de le surveiller. Les seules fois où il se retrouvait en dehors des demeures Hijirikawa, c'était pour le perfectionnement de langues étrangères auprès des Fujiwara, ou à celui de l'escrime chez les Kazama. Car il faut bien souligner que Masamuko comprit assez rapidement l'intelligence et la perspicacité de cet être qui, même jeune, arrivait à élucider les problèmes de la famille et à comprendre son mécanisme.
Après sa dixième année, il commença à s'intéresser aux yôkai, à essayer de comprendre pourquoi ces secrets devaient être préservés. Mais également sur ses origines, lesquelles étaient beaucoup trop floues pour lui. À force de chercher, sa curiosité fut assouvie, et il apprit autant avec les livres qu'avec les personnes qui souhaitaient l'aider dans son entreprise. Il comprit qu'une autre légende demeurait entre ces murs, celle de la naissance des renards qui vivaient en eux. Ces renards n'étaient rien d'autres que les mêmes qui avaient créé cette famille. Dès que des héritiers se présentaient, ils se réincarnaient en eux, et vivaient ainsi des centaines d'années sans jamais périr.
Même si au début cette nouvelle l'effraya, il commença à tenter de comprendre son invité et à s'habituer à ses sautes d'humeur qui le rendait effroyablement exécrable. Cela n'empêcha pas le renard d'afficher de plus en plus de noirceur à l'égard de tous ces prêtres qui, pour la plupart, complotaient derrière son dos. Reconnaissant de l'aide et de la compréhension de son hôte, le renard lui offrit plus de connaissances et l'accès à ses pouvoirs. Il lui expliqua la régie de ce monde, la naissance des yôkai et leur relation avec les hommes. Il lui enseigna mieux que quiconque les origines de la famille et leur devoir, il lui enseigna l'amour pour le savoir.


Il n'était cependant pas aisé de se dissimuler entre ces murs. Et l'envie de partir au-delà des murailles devenait de jour en jour de plus en plus intense. À ses quatorze ans, Masato décida de préparer sa fuite. Si ses plans étaient généralement bons, ils tombèrent souvent à l'eau, car une seule chose lui faisait défaut : il était seul.  Et un plan machiavélique s'était dessiné sous ses yeux. Il profiterait de ses atouts physiques pour pouvoir s'allier à tous ceux qui le pouvaient.
Quatre années de dur labeur pour pouvoir rassembler des hommes qui se tairaient sur ses actes. Quatre années à subir les ébats répugnants de ces hommes qui se disaient vertueux. Mais c'était grâce à cela et sa patience, qu'il put enfin accumuler des alliés et les soudoyer pour les rattacher à sa cause. Il n'est pas aisé de faire une telle chose. Il faut aussi se renier soi-même et craindre de n'être seul tout le restant de ses jours. Il prit cependant ce risque, bafouant cette image sainte et sacrée. Il avait décidé de signer ce pacte ténébreux pour pouvoir réaliser son rêve de fuite. Certains ne revirent jamais la lumière du jour, et il étouffa ses agissements avec beaucoup de tact.
Si la rancœur envers ces hommes augmentait au fur et à mesure du temps, celle envers Masamuko atteignit un point de non retour. Il n'était pas assez idiot pour comprendre que son oncle voulait sa perte et celle de son frère et de sa sœur afin de gérer le clan à lui seul. Mais s'il voulait une quelconque revanche, il fallait avant tout consolider ses plans. La première chose qu'il devait faire, c'était de le rendre coupable d'un quelconque crime, mais pour cela, la fuite était nécessaire.


Protéger sa famille, protéger le clan... des buts qui pour lui sont plus importants que sa propre réputation ou sa propre situation. Aujourd'hui, à ses dix-neuf ans, Masato est déjà un homme très mature mais dont la propre noirceur et celle du renard ont développé en lui un cœur de glace sombre et impénétrable. Son amour pour les autres s'est également transformé en une haine toute aussi paradoxale, et il se retrouve à présent partagé entre les bonnes et mauvaises actions.
Aujourd'hui c'est la veille de son évasion, et il compte bien aller jusqu'au bout pour atteindre ses desseins. Quitte à se salir les mains.

Est-ce le début d'une nouvelle légende?...
 

 
Name: Rounard
Âge: Vingtaine
Comment avez-vous connu Yume? haha
Remarques? aucune
Senbonzakura: Tu as été mangé
 

 

 



Dernière édition par Hijirikawa Masato le Sam 31 Mai - 23:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 

Hijirikawa Masato

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Waiting on you ♪ - Masato
» Masato Uehara ♥
» Masato Terumi
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Kuni :: Présentations :: Registres Yôkai :: Validés-