AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 VIII. Commerce et Relations étrangères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 244
Connaisseur
Âge : 36 ans
Pouvoir : Contrôle le vent.
Relations : The Book of Masks
Journal : Recueil d'un Oni.
Shogun




MessageSujet: VIII. Commerce et Relations étrangères
Sam 10 Mai - 19:11
Voir le profil de l'utilisateur

Commerce et Relations étrangères
交易・海外関係





Commerce et production


Le commerce et la production, sans oublier l'acheminement de ces derniers et leur stockage relève de la famille Soga, aussi sont-ils très bien contrôlés et disposent d'inspections journalières plutôt sévères. Bien que ceci est souvent critiqué, les Soga ont toujours su garder un approvisionnement et une économie correcte voire en augmentation depuis la victoire de Sekigahara. Les avant-postes et les entrées-sorties des villes sont toujours surveillées par des soldats Soga, ainsi que les greniers, les ports et les zones marchandes.

Marchands sédentaires :
Ils font partie d'une guilde sous la tutelle des Soga, mais peuvent disposer d'une protection via les nobles ou les bourgeois. Ils paient des impôts plutôt corrects et en fonction de leurs revenus. Tout marchand doit avoir sur lui une palette en bambou avec son nom, le nom de son commerce et le tampon rouge de la cheffe Soga.

Marchands ambulants :
Ils font partie d'une catégorie de marchands qui ont le droit de se déplacer en ville mais de ne pas en sortir, ils ne peuvent pas être protégés par des nobles, c'est pourquoi ils sont souvent contrôlés. Tout marchand doit avoir sur lui une palette en bambou avec son nom, le nom de son commerce et le tampon rouge de la cheffe Soga.

Marchands nomades :
Leurs impôts sont plus élevés puisqu'ils gagnent beaucoup plus à se déplacer dans tout le pays, ils doivent par la même occasion disposer d'un laisser-passer de sa ville pour pouvoir entrer dans une autre ville, voire dans la capitale. Tout marchand doit avoir sur lui une palette en bambou avec son nom, le nom de son commerce et le tampon rouge de la cheffe Soga.

Agriculteurs et paysans :
Les agriculteurs et paysans disposent tout de même d'une protection des Soga si jamais leur récolte venait à être mauvaise, que les conditions météorologiques détruisaient une partie de leur habitat, ou même en cas de problèmes familiaux - même s'ils ne le savent pas forcément. Tout agriculteur ou producteur a une palette en bambou avec son nom et le tampon rouge de la cheffe Soga.

Commerce étranger :
Le commerce avec l'étranger est interdit, seuls les navigateurs obtenant une lettre à cachet rouge - signée autant de l'Empereur que de la Cheffe Soga, sont autorisés à accoster sur les côtes yumeniennes. Tout comme les navires de Yume ne sont autorisés à partir à l'étranger qu'avec la lettre à cachet rouge précédemment désignée. Toute personne ne respectant pas cette condition sera punie de la peine de mort ou interdite de revenir sur le sol d'origine sous cette même condition.
Les pays qui sont autorisés à commercer avec Yume sont : le Royaume des Qing (Chine) et la Hollande. Les autres devront faire une demande directe à l'Empereur, les catholiques chrétiens seront quant à eux immédiatement expulsés ou exécutés.




Relations étrangères


Les relations étrangères sont le domaine de prédilection voire même de monopole de la famille des Fujiwara, experts en traduction par la même occasion. Quoique les relations avec l'étranger sont quelque peu restreintes depuis Sekigahara, les cultures n'étant pas ni catholiques ni envahissantes intéressent grandement Yume, d'autant que certaines rumeurs impliquant l'existence de créatures semblables aux yôkai existeraient outre-mer.


Asie :
Les relations avec l'Asie sont mitigées. Si le Grand Empire Perse - ou Empire Ming - a réussi à augmenter la méfiance de Yume vis-à-vis des grands conquérants, l'Empire Qing, lui, appelé également Chine, est le premier partenaire commercial du pays et celui avec lequel il se permet des traités plutôt intéressants. Pour autant, cela n'empêche pas les Fujiwara de lancer de nouvelles recherches sur les Ming depuis la Guerre du Laurier.

Europe :
Outre le Royaume des Hispanies et des Asturies, aucune relation concrète n'a débuté avec l'Europe, car aucune information complète n'a été faite sur ces contrées. Elles restent totalement floues, et le gouvernement interdit les échanges avec le continent européen. Autant dire que les chrétiens catholiques sont interdits sur le sol yumenien.

Afrique :
Un royaume lointain, jamais atteint et inintéressant pour eux.







❖ Notes
La famille Soga est gestionnaire du commerce, de la production et de l'économie.
La famille Fujiwara domine les relations étrangères et permet la traduction et l'interprétariat.
Vous pouvez vous référencer à la liste des métiers disponibles dans le lien suivant.




Revenir en haut Aller en bas
 

VIII. Commerce et Relations étrangères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un Bernier nommé ministre des affaires étrangères
» Vers la règlementation du commerce du tabac
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» Le commerce dominicain, une aide humanitaire à Haïti ?
» Forum sur le commerce et l'investissement en Haiti (15nov07)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Kuni :: Premiers pas :: Yumepédia :: Yumepédia-