AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 The King of Kings, Judar.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Empereur




MessageSujet: The King of Kings, Judar.
Lun 15 Avr - 23:44
Voir le profil de l'utilisateur



SHÂHÂN SHÂH
Judar

Âge: 20 ans
Sexe: Masculin
Date de naissance: 8 juillet
Profession: Prince
Feat.: Judar, MAGI - The labyrinth of magic


Caractère
Physique
La première impression que l'on pourrait se faire de ce jeune homme ne dépend que de l'ouverture de sa bouche ou de son silence. Dans le second cas, cela restera une impression de froideur, de distance et de sérieux, qui ne se désintègrera que lors du premier cas, c'est-à-dire lorsqu'il affichera clairement un dédain et un hautain démérité envers ses victimes. On peut de se fait conclure sur un caractère de façade d'une part, d'autre part plus qu'infecte : allons aux explications.
Même si d'apparence cet homme sait très bien tenir son visage et son corps dans une expression de neutralité totale, lorsque les dialogues commencent, il sait déjà montrer qu'il veut être maître de la situation et soumet en général l'interlocuteur, si ce n'est pas quelqu'un de son rang. Calme et indifférent à première vue, il peut brusquement montrer une facette plus lourde à supporter, qui est celle de l'homme impétueux, exécrable et assez cruel sur les bords.
Malheureusement avec autrui il ne manifeste aucune pitié, tout passe dans son criblage et il n'hésitera pas à en faire les plus beaux tableaux. Si la personne n'opte pas pour un statut digne d'être confronté au sien, il la considèrera forcément comme inférieure et ne fermera son clapet que lorsque celle-ci sera totalement soumise : et encore.
Plus narcissique que lui, il n'y a certainement pas. D'un égocentrisme et d'un égoïsme exacerbés, le monde ne tourne qu'autour de lui et de ses affaires, qui lui appartiennent toutes forcément. Aucun autre mot ou figure que celui du "je" ne sors de ses lèvres, sauf lorsqu'il s'agit d'affaires internationales et relevant de l'importance à ses yeux.
Mis à part cela, on peut dire qu'il est homme à user de la voix, et même plus que la normalité. Sans cesse à hurler contre ce qui ne lui plait pas, il casse également tout sur son passage. Car l'un de ses principaux défauts est l'état de matérialisme combiné à une utilisation excessive de sa fortune et de sa célébrité : pourquoi chercher plus loin, tout peut se remplacer avec un peu d'argent et de la pression politique!
Si ses ordres ne sont pas suivis à la lettre et conformément à ses désirs, il n'hésitera pas à user des moyens les plus vicieux et extrêmes pour punir ceux qu'ils jugent incompétent, et cherchera lui-même ses futures autres victimes lorsque les anciennes seront rapidement jetées.
Conquérant dans l'âme, il rêve de dominer la plupart du monde si ce n'est le monde entier, et fait preuve de beaucoup d'ardeur à cette tâche. D'ailleurs, si l'on met à part ses nombreux défauts qui ne cessent de défiler, l'on peut conclure pourtant qu'il est un très bon tacticien, et que même si ses manipulations à longueur de journée peuvent essouffler, elles arrivent à donner à ses troupes et son peuple la rage nécessaire pour rester en vie et se défendre contre de potentiels ennemis.
Mais bien entendu, tout ceci ne fait que résumer ce qu'il est réellement capable d'afficher...
Parmi les choses qu'il apprécie et qui sont si peu nombreuses, l'on pourrait citer les figues, paresser, la guerre, monter des stratégies, faire affaire avec d'autres pays et gagner une guerre. Bien entendu cela reste dans le domaine militaire en général, mais même lui ne connait pas vraiment ses goûts, se cachant derrière une façade forgée depuis sa naissance. Parmi celles qu'il n'aime pas, et qui sont plutôt innombrables, l'on pourrait dénoter la désobéissance, l'infidélité, l'émancipation envers lui, les rébellions envers ses idéaux et tout ce qui pourrait contrer ses désirs et ses convictions. Il supporte très peu les contradictions et les critiques, et préfère que tout aille dans son sens, même si parfois l'art de la force lui convient parfaitement. Il prend un malin plaisir à voir de nombreuses personnes se soumettre à lui, mais cela peut également l'agacer au point qu'il se contredit tout seul : chose qui le fâche d'autant plus.
Garçon compliqué, n'est-ce pas?


Taille : 1m75
Poids: 65kg
Cheveux: Noirs, longs
Yeux: Grenat
Autre(s) :
On ne peut pas dire qu'il vienne de façon inaperçue, cela est catégorique. Venant d'une famille royale, sa peau est quand même plus claire que celle de son peuple même s'il ne déroge pas à la règle du mat, et de la chevelure noire. Son visage fin et bien cadré lui donne une apparence d'enfant, sur lequel le sourire ne s'affiche pas aussi doucereux que voudrait l'être celui d'un tout petit. Orné d'un nez retroussé, ses yeux - quoique tombant - n'en paraissent pas moins déterminés de par leur regard et le rouge flamboyant de leurs iris. Cette cassure est accentuée par l'éclat noir de sa chevelure épaisse et longue qui descend jusqu'à ses chevilles et qui lui donne une aura un peu plus gracieuse. Découpés dans un effilage bien broussailleux sur le crâne, ils sont noués à la base de la nuque puis en une natte disproportionnée qui lui confère immédiatement son état de prince, car cette coiffure est généralement utilisée par les grands de son monde et de sa culture.
Contrairement à ce que l'on pourrait croire, du haut de son mètre soixante-quinze, sa musculature est bien développée. C'est que le jeune prince qu'il est n'a pas eu le temps de se poser sur ses lauriers, et depuis sa tendre enfance est préparé à prendre les armes. C'est ainsi qu'il a pu peaufiner son corps autant que ses techniques, et que celles-ci ont fait de lui un homme bien bâti.
Du fait de la région climatique où il vit, ses vêtements ne font pas office de grande garniture exceptionnelle. Il dispose généralement d'un haut assez court en col rond et coupé sur son pectoral et sur ses biceps, par-dessus lequel est souvent noué un châle blanc lui couvrant les épaules mais non la gorge, laissant donc à l'air libre son cou, orné lui-même d'un collier à plusieurs anneaux cerné d'un rubis. Ses avant-bras disposent eux aussi de ce genre de bijoux comme pour rappeler un attachement à sa fortune et à ses titres, mais étrangement ce sont les seules joailleries qu'il se permet. Un sarouel noir cachant même ses chevilles est tout ce qu'il porte en bas vestimentaire, mais cet être qui se vante de sa richesse ne se chausse même pas. Pour une fois, ce n'est pas une question de prestige mais bien d'aise, qui, apparemment, convient bien mieux au prince.
Ceci étant dit, il lui est déjà arrivé de se vêtir aussi traditionnellement que le veut les coutumes de chacun des pays qu'il a visité, conquit ou apprécié. C'est quelqu'un qui aime en tout cas user de ces traditions pour parader.

Son petit sceptre d'or surmonté à son extrémité d'un rubis à 10 faces est la seule chose dont il dispose, si l'on ne compte pas de temps à autre les poignards décoratifs lors de grandes occasions.


Histoire

Shâhân Shâh Judar, ou tout simplement Judar, est le fils de l'empereur Ali Amir, récemment décédé et de l'impératrice Altantsetseg, descendante des peuples mongols et toungouses du Nord-Est du Royaume de Chine.
Né à Ecbatane, capitale du Nouvel Empire de Perse, en 1645, il est le seul et unique fils de l'impératrice douairière, mais a tout de même une vingtaine de demi-frères et soeurs issus de concubines de son père. Il a d'ailleurs fallu énormément de protection et de surveillance à ce garçon, pour que ces femmes et leurs enfants ne l'assassinent pour prendre sa place d'héritier.
C'est dans une atmosphère de conflits que naquit le jeune héritier, pourtant aimé de sa mère au point que celle-ci en fasse sa priorité vitale. Toujours à côté de lui et à surveiller son apprentissage et l'enseignement qu'on lui dispensait au travers d'une quarantaine de professeurs spécialisés, elle tentait également de lui inculquer une certaine forme d'autonomie, et l'obligeait à n'avoir confiance en personne.
Choyé et adulé par un peuple qui ne s'attendait pas au tournant futur d'un tel petit prince, il était bien évidemment entouré et apprécié de ses proches, mais ce fut tout autrement pour le reste de ses demi-frères et soeurs, et encore plus des concubines de son père.
Même s'il était petit, il représentait déjà une menace pour les plans des pires ennemis de la famille, et notamment pour les peuples soumis jusqu'alors par annexion. Et sans attendre ses trois années de croissance, une tentative d'assassinat fut déclarée. On lui avait versé du poison dans l'une de ses coupelles, mais son majordome, qui avait préalablement goûté, mourut à sa place, laissant les parents atterrés. Après cette première tentative, il y en eut plusieurs qui se conclurent toutes par des échecs, du fait que la protection du petit s'était accrue au profit de son intimité. Il grandit donc enfermé et cloîtré, pour devenir le futur empereur de son royaume.
Mis à part ce profil qui s'avère être toujours d'actualité, et excepté tout l'enseignement et l'art militaire qu'il a dû apprendre à la sueur de son front aux côtés de son père, ou encore du luxe ostentatoire et l'opulence dans lesquels il vivait, Judar est plus connu sous le surnom de Jahangir, ou "Conquistador du monde". C'est que ce jeune homme, loin d'être calme et attentif, ne dissimule pas son désir de conquête et de possession de terres toujours plus éloignées au travers des campagnes qu'il fait aux côtés de son père.
Bien entendu, pour pouvoir faire ses preuves il dut de nombreuses fois gérer des troupes armées en tant que général des armées, et a pu prouver autant ses tactiques, ses stratégies, que sa cruauté intègre. Il est certain que grâce à ses capacités, il a su agrandir les terres de son pays, redorer l'image de la famille impériale et créer un peuple mixte, entre mongols, arabiques et toungouses en obligent ce même peuple à se mélanger aux autres cultures. Mais d'un autre sens ce pays si grand n'est jamais assez pour ce petit général qu'il est, qui souhaite d'un domaine plus vaste et plus étendu. Ses techniques de combat, très célèbres dans le monde, lui prévalent d'utiliser les animaux comme armes principales et de n'utiliser ses hommes que lorsque la situation ne l'exige.
Cependant, dernièrement, son père fut retrouvé assassiné par l'un de ses proches vassaux qu'il n'a pas hésité à éliminé. Seul à diriger ce royaume, qu'ils appellent dans leur langue Sohrab Jahan (Monde illustre), il est obligé de jouer de sa couronne et de son sadisme avéré pour pouvoir prouver sa place en tant que futur empereur de la nation. Malheureusement pour les autres régions du monde, sa soif de conquête est inextinguible, et outre le Royaume de Chine et ses richesses qui l'attirent plus que tout, ce qu'il a en ligne de mire pour l'heure est bien sûr l'Empire du Soleil levant.
Pourquoi? L'on dit là-bas, que les pouvoirs de certains êtres dépasseraient l'entendement...
Avec un tel pouvoir, pourrait-il conquérir le monde?

Name: POP.
Âge: Vingtaine
Comment avez-vous connu Yume? haha.
Remarques? Aucune.
Senbonzakura: Tu as été mangé.





Dernière édition par Shâhân Shâh Judar le Mer 2 Juil - 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
 

The King of Kings, Judar.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» A Clash of Kings [Gamof Town]
» Los Angeles Kings
» Allignement Kings De Los Angeles
» Los Angeles Kings
» '' LOS ANGELES KINGS ''
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Kuni :: Présentations :: Registres Humains :: Validés-