AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 V. L'Habillement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 238
Connaisseur
Âge : 36 ans
Pouvoir : Contrôle le vent.
Relations : The Book of Masks
Journal : Recueil d'un Oni.
Shogun




MessageSujet: V. L'Habillement
Ven 27 Juil - 20:04
Voir le profil de l'utilisateur

Habillement
衣服



Vous trouverez ci-dessous les vêtements propres aux habitants de l'époque, quel que soit son rang. Ce ne sont que des indications et donc une liste non exhaustive, car les tenues de l'époque sont assez conséquentes et diverses, vous pouvez faire vos recherches de votre côté. Nous vous conseillons de jeter un oeil sur le site du Musée du Costume japonais (The Costume Museum).
Chaque kimono a une utilité et un nom différent, selon qu'il est de telle couleur ou selon la longueur de ses manches. Nous allons vous épargner cette liste vigoureusement longue, mais vous pouvez la trouver très facilement sur Wikipédia, si jamais votre curiosité vous pousse à l'extrême.



Les femmes


La Noblesse



À gauche, le costume formel d'une femme de la Cour, à droite ce sont les costumes portés tous les jours pour un meilleur confort. Les costumes formels sont très lourds et composés de plusieurs couches (12) et s'appelle juni-hitoe. Les costumes de tous les jours constituent en un simple kimono blanc à manches courtes (kosode), sur lequel est passé un ôgoshi-bakama rouge.




À gauche, le costume d'une jeune mariée de la noblesse, à droite le costume d'une femme de la noblesse déjà mariée en habits de tous les jours. La différence entre une demoiselle de Cour et une noble, est que la première est forcément à la Cour et dans l'entourage de l'Empereur, alors que l'autre peut ne pas forcément y entrer, mais fait partie de la crème de la hiérarchie.


Haut-rang




À gauche, le costume formel d'une femme de haut-rang (notamment ici, le harem du shogunat), et à droite la robe de mariage d'une jeune fille de haut-rang (notamment riches marchands).


Roturière



Les deux représentent une femme typique de cette période, la gauche plutôt en début d'époque, et à droite juste après. Ce sont de simples kimono, mais parfois les styles changent et les coiffures de même.



À gauche, le costume typique d'une épouse d'un citadin, et à droite c'est la représentation d'une femme de toute classe souhaitant passer inaperçu avec une capuche sur la tête (sode-zukin).



À gauche, une mariée vêtue de blanc. En général les personnes ayant les moyens utilisent ce costume. À droite, une jeune mariée roturière.



À gauche, une Tayû, le rang le plus élevé des prostituées du quartier de Shimabara (il y a également des équivalences pour Yoshiwara). À droite, une geisha en costume d'été. Ne confondez pas les oiran et les geisha, la différence entre les deux c'est que la première se prostitue alors que l'autre est une femme douée en arts.



À gauche, une domestique désignée pour servir le repas à l'Empereur, à droite une servante dans n'importe quelle maison citadine.




Les hommes


Noblesse et Classe Guerrière



Ci-dessus, le costume traditionnel des hommes de Cour.




À gauche, le costume formel d'un seigneur de fief, au centre le costume de cérémonie d'un seigneur de fief, et à droite le costume porté quotidiennement par un noble de Cour ou un seigneur de fief.




À gauche, le costume formel d'un guerrier de haut-rang, au centre le costume formel d'un guerrier, à droite le costume formel d'un guerrier à la Cour Impériale.




À gauche, un samurai en tenue de pompier, au centre un citadin en tenue de pompier et à droite un soldat régulier.


Autres



À gauche, un maître de thé dans son costume de cérémonie en général lorsqu'il se rend au palais impérial ou chez le shogun. Au centre, un moine bouddhiste en tenue de voyage (les moines voyageaient souvent, autant pour dispenser des cours par-ci par-là que pour la voie spirituelle), et à droite un prêtre zen de la secte Fuke.




À gauche un citadin dans son costume de tous les jours, au centre un autre costume d'un citadin, un peu plus riche, et à droite un citadin en tenue de voyage.




À gauche un acteur de Kabuki (aragoto - ou style rude), au centre un acteur de Nô et à droite, un joueur de football.







❖ Notes

Vous pouvez vous référencer à la liste des métiers disponibles dans le lien suivant.



Revenir en haut Aller en bas
 

V. L'Habillement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Haiti en Marche: Les " pèpè " menacés par la crise
» Vie et Étiquette au XIXème siècle
» La Boite à images - le 19ème siècle
» Mafia Italienne [2/5]
» Le Goupil 1812 - Réglement Bardin
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Kuni :: Premiers pas :: Yumepédia :: Yumepédia-