AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 Insan Liruar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 22

Âge : 19




MessageSujet: Insan Liruar
Mar 1 Mai - 23:33
Voir le profil de l'utilisateur

Carte de Validité

    Nom : Liruar
    Prénom : Insan
    Âge : 19 ans
    Date de naissance :5 janvier
    Docile, libre ou rebelle : Docile
    Sexualité : Homosexuel
    Don : Devin
    Nom et provenance : Lawliet, de death note



Description du comportement

En Général:
Insan n'est pas du genre à aller chercher des problèmes ; adepte fervent de la mentalité "soit gentil et tout ira bien", il a néanmoins énormément de mal à appliquer ces principes au quotidien, et pour cause : le petit est cleptomane. Fétichiste des objets inutiles, il aime faire collection de ses trouvailles, y compris et surtout quand elle ne lui appartiennent pas. Je vous laisse imaginer le nombre de problème que cette manie a pu lui attirer durant son existence d'esclave ! Par ailleurs trop curieux, fouineur, il n'a jamais vu de mal à explorer tout les recoins de son territoire même s'il s'agissait, par exemple, de la chambre de sa maîtresse et plus précisément de son tiroir à petite culotte. Pas que ce soit un pervers, mais il ne pouvait s'en empêcher.
Autrement, Insan, sevré trop tôt, n'a jamais eut l'affection parentale nécessaire à son développement ; en manque permanent d'affection, il a tendance à s'attacher facilement, et de manière irrationnelle, à qui lui donnera un peu d'affection. Néanmoins, prenez garde ! Le petit est manipulateur, et son affection ne vous mettra pas à l'abri de magouille visant à améliorer son quotidien. Être esclave, en soi, ne le gêne pas ; il n'a pas l'âme d'un protestataire et préfère essayer de vivre tranquillement avec ce qu'il a plutôt que de rechercher une utopie de vie libre à son sens inaccessible. Et oui, notre Insan est un cynique, et absolument pas le genre à se jeter sans réfléchir à la poursuite d'une idée.
A part cela... Craintif, relativement farouche bien que facile à apprivoiser, il a pour les humains une crainte instinctive mêlée de respect.


Goûts Particuliers:
Écureuil de son état, notre Insan apprécie les environnements forestiers, sauvages. Il adore explorer les plus petits recoins de son territoire pour y trouver des cachettes où il entreposera, plus tard, ses trouvailles. Que dire d'autre... Accro aux aliments sucré, et en particulier au chocolat, il serait prêt à tout pour pouvoir en recevoir... Ah oui ! Sans vouloir me répéter (mais je risque de le faire quand même parce que je n'ai que peu d'idées quant à ses goûts), il adore les babioles inutiles. Il a d'ailleurs un goût très particulier quand à l'apparence des objets qu'il emprunte : vieux stylo ou chaussettes abandonnées, catalogue, petite cuillère, un rien l'attire et le fascine. Sinon... Et zut, qu'est-ce qu'est encore susceptible d'aimer un petite écureuil dépressif ? ... La pluie. Parce que la pluie, ça sent bon, ça lave, c'est joli et poétique. La poésie, d'ailleurs, les livres, qu'il déchiffre à grand peine caché sous ses couvertures. N'ayant jamais vraiment eut l'occasion d'utiliser le calcul, il ne lui reste que de vagues souvenirs de ce côtés-là, mais la lecture s'étant révélées plutôt distrayante, il lui arrive toujours de temps en temps "d'emprunter" un livre pour tenter t'en décrypter le message... Cela lui reste extrêmement difficile vu le peu de notions qu'il a, mais il apprécie cette capacité comme quelque chose le démarquant quelque peu de ses camarades hybrides, une sorte de supériorité au sein même de son inutilité apparente.

Tics et Particularités: Il dort roulé en boule, caché sous sa queue d'écureuil gris... Il a tendance à mordiller son pouce en cas de stress ou d'effort de réflexion trop importante.


Description de la frimousse

Morphologie et accoutrement :
Insan n'est pas ce que l'on pourrait appeler un modèle de beauté. Maigre, se hissant avec difficulté à 1m60, il n'est pas le moins du monde impressionnant. Ses cheveux toujours ébouriffés, son regard cerné lui donnent en permanence l'air de sortir du lit ; pas très musclé, pas particulièrement fort, il est cependant capable de courir très vite quand il le faut, et dieu sait que cette capacité lui a été utile. Il a une peau pâle, les cheveux d'un gris foncés tendant vers le noir accordés à la couleur des deux petites oreilles d'écureuil qui s'accrochent à son crâne (parfois cachées dans sa tignasse indisciplinée d'ailleurs... Au cas où je n'arriverais pas à retoucher mon avatar suffisamment ><), ainsi qu'à sa queue touffue et épaisse sous laquelle il aime se réfugier au moment d'aller dormir... Dans toute cette banalité terne, seuls ses yeux peuvent apporter un peu de couleur. D'un noir intense, profond, encadrés de longs cils d'ébène, c'est la seule partie de son corps pouvant dégager un certain charme. Malheureusement, trop souvent baissés, peu expressifs, ils n'attirent pas le regard. Dans l'ensemble, frêle, sans force, Insan n'apparaît pas comme l'hybride idéal pour vos gros travaux de restauration...Il a une cicatrice au creux des reins datant d'une chute un jour où il s'amusait à escalader un arbre ; forcément, si quelqu'un secoue l'arbre en question à ce moment-là, ça n'aide pas à garder son équilibre, surtout sur une branche fine. Il a également un grain de beauté accroché juste sous l'oeil droit, comme une saleté dont il ne pourrait pas se débarrasser (non présent sur l'avatar, mais ça m'amuse de le préciser... Pas très grand, pas très épais mais il est là ce grain de beauté.)
A part ça, il n'a jamais vraiment porté attention à ses habits... En revanche, je vous laisse imaginer la fascination qu'il pouvait avoir pour les habits de ses maîtres. Il lui est fréquemment arrivé, durant une période d'absence de ses maîtres, d'aller fouiller les armoires pour essayer d'autres habits que ceux fournis par l'animalerie. Mais à part ces bref moments de plaisir, il doit se contenter de ce que fournissait l'animalerie, c'est à dire, en général, deux-trois pantalon trop grands et des pulls plus amples encore. Ceci ne l'a jamais vraiment dérangé, bien que ça ne le mette pas en valeur, accentuant au contraire sa maigreur quasi-maladive et son air faiblard.


Accessoires :
Rien de particulier... Certains de ses anciens maîtres ont tentés de lui mettre un collier autour du cou, mais il leur a toujours rendu après s'être fait virer.


Carnet de Vie

Votre Histoire :
Insan est né, a vécu et mourra très certainement esclave. Enfant d'une hybride écureil elle-même esclave, il a été séparé très jeune du reste de la portée pour être mis en vente. Il vécu les premières années de sa vie chez un maître trop vieux qui se contentait de revivre, en le regardant grandir, ses première années, s'attendrissant sur ses frasques et autres bêtises. En soi, rien de bien méchant : Insan servait de compagnon pour les dernières années de ce vieillard esseulé, que le reste de sa famille semblait oublier, et en échange il ne manquait de rien. Durant ses six premières années de vie, il n'eut pas de problème qui mérite d'être souligné : à vrai dire, le vieillard, plutôt savant et ne supportant pas la compagnie d’illettrés, lui apprit même les bases de la lecture et du calcul. Il finit malgré tout par mourir, terrassé par un cancer fulgurant, laissant son jeune esclave en héritage à son fils. Celui-ci, peu sentimental et ne voyant que faire d'un gamin empoté, le revendit à un marchand d'esclave, et c'est dans une cage que le jeune Insan passa la prochaine année de sa vie. Peu bagarreur, n'arrivant pas à arracher sa part de nourriture aux autres hybrides, il maigrit, et devint de jour en jour plus chétif, moins attractif ; il fut vendu à bas prix un jour de promotion... Mais ne demeura pas longtemps chez son nouveau maître. Le vol est moyennement accepté de la part d'un jeune hybride censé servir la famille... Ainsi fut-il revendu deux, trois fois avant de rejoindre l'animalerie. Sceptique, celle-ci décida de le confier à un éducateur, qui saurait peut-être faire de lui un esclave vendable.
Insan ne garde pas de très bons souvenirs de cette période-là ; sans être particulièrement violent, l'éducateur ne rechignait pas à utiliser des châtiments corporels, et il garde encore aujourd'hui des traces des coups les plus violents qu'il avait reçu... Non pas, comme précisé plus haut, que l'éducateur soit un homme sans coeur et brutal, au contraire, bien qu'il soit strict, il était parfaitement juste ; mais le petit écureuil marque facilement, voyez-vous. Le problème était qu'une fois son problème principal, la cleptomanie, découvert, chacun des coups reçus à cause de lui attisait encore son instinct du vol, et le poussait, par un réflexe de protestation pourtant paradoxal au vu de son caractère, à réitérer quelques heures/jours plus tard... Voyant l'inutilité de ses efforts, l'homme aurait presque été tenté de l'adopter lui-même, mais, par un accident malheureux, il n'en eut jamais l'occasion... L'alcool au volant, c'est moyen, figurez-vous.
Sa deuxième expérience en magasin fut moins douloureuse que la première. Il avait sa propre petite cage et pouvait profiter sans difficulté des repas qu'on lui apportait. Hormi l'ennui total dans lequel traînait ses journées, il n'avait pas à se plaindre. Néanmoins il fut plus dur à vendre que la première fois ; deux maîtres finissant mort, ça n'encourage pas à l'achat. Il finit néanmoins, à ces douze ans, par être acheté par un homme d'allure parfaitement correcte et respectable. Il fut par la suite le mieux placé pour détromper cette apparence : le maître, dès que sa femme avait le dos tourné, se faisait un plaisir de s'envoyer en l'air avec son esclave. Insan apprit plus tard que sa famille l'avait marié de force à une femme pour cacher son homosexualité ; il s'attacha à cet homme ; celui-ci, d'ailleurs, bien que parfaitement manipulateur et profitant de l'innocence de son esclave pour mieux le faire sien, ne se comportait pas mal avec lui, allant même jusqu'à tolérer sa cleptomanie tant qu'il ne prenait rien d'important. A nouveau ce fut vite finit : agacée par les manies fouineuses de l'esclave et se doutant de quelque chose, la femme du maître revendit le petit écureuil. Insan eut énormément de mal à s'en remettre ; encore jeune, profondément amoureux du maître qu'on venait de lui arracher, il entreprit de se laisser mourir.
Ce fut à ce moment-là qu'il eut ses premières visions : dans ses rêves, des visages, des mots, des sentiments, ne le concernant pas forcément, se bousculaient ; plusieurs fois il eut l'impression que son cerveau allait se rompre sous l'afflux d'informations. Quand il se rendit compte de la part de vérité de celles-ci, il eut deux réactions : la première fut la peur, mais elle ne dura pas longtemps ; la seconde fut la curiosité. Il avait entre ses mains la possibilités de tester les notions de destin, de hasard ; il entreprit, suite à certaine de ses visions, de modifier des éléments de son présent pour voir si ça aurait une influence important sur ce qu'il allait se passer ; il apprit ainsi que, si certains de chemins entrevu ne semblaient pas daigner changer, certains, en revanche, était facilement modifiable, et parfois pour un rien ; et il s'amusait de ses expériences, retrouvait, en quelque sorte, goût à la vie. Il fut vendu, puis rejeté pour ses trop nombreux défaut, revendu, renvoyé, revendu, abandonné ; partout où il passait, son apparence chétive, sa cleptomanie et ses fréquentes migraines dû à ses visions le rendait gênant. Et voici où il en est maintenant, à nouveau en vente, attendant un maître qui aurait la bêtise de l'acheter.



Derrière ces oreilles?

Prénom, Surnom : Emanon.
Age : Au moins 2735 ans.
Sexe : Féminin il me semble.
Comment avez-vous connu le forum Vive google.
Remarques à faire dessus : ai J'aime les smileys.
Mangez votre doigt : Malheureusement, tu as été mangé.



© Kazama/Dam - Yume no neko


Dernière édition par Insan Liruar le Mer 2 Mai - 0:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
 

Insan Liruar

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yume no Kuni :: Présentations :: Registres Yôkai :: Validés-